Le comité

 

© Renate Wernli

Christof Gasser (Président)
Christof Gasser est né en 1960 à Zuchwil près de Soleure. Il est auteur de romans policiers et de nouvelles depuis 2016. Il écrit également en tant que chroniqueur invité pour la Solothurner Zeitung. Sa ville natale joue toujours un rôle important dans ses livres. La série de romans qui met en scène l'enquêteur soleurois Dominik Dornach ainsi que celle sur la journaliste Cora Johannis figurent régulièrement en tête des listes de best-sellers suisses. Gasser vit avec sa femme non loin de Soleure, au pied sud du Jura.

© privé

Barbara Saladin  (Vice-président)
Barbara Saldin est née un vendredi 13 et vit en tant que journaliste, auteur et rédactrice indépendante dans un petit village de l'Oberbaselbiet. Elle écrit des romans policiers et des nouvelles, des guides de voyage, des pièces de théâtre, des ouvrages non fictionnels, des livres pour enfants, des articles et des fait des reportages. Elle rédige des textes, fait de la photographie, effectue des recherches, édite, modère et organise. En 2017, elle a reçu le prix de la Banque cantonale pour la culture. 

© Yvon Poncelet

Christine Bonvin (Finances)
Christine Bonvin (de son vrai nom Christine Evard) est originaire d’Argovie et s'est retrouvée en Valais après quelques détours. Elle a d’abord consacré son énergie à la création d'une entreprise avant que le désir d’écrire ne s’éveille. Les histoires sommeillaient dans un tiroir jusqu'à ce qu'il soit temps de les sortir. Cela a donné lieu à deux thrillers et à diverses nouvelles.

Susanne Mathies  (Secrétariat)
Susanne Mathies est née à Hambourg. Elle est titulaire d'un doctorat en sciences économiques et en philosophie. Elle vit, écrit et peint depuis de nombreuses années à Zurich. Jusqu'à présent, cinq de ses romans policiers ont été publiés, les derniers étant "Mord im Lesesaal", Gmeiner 2021 et "Mord mit Limmatblick", Gmeiner 2022. Elle est membre de la rédaction du magazine littéraire orte et coéditrice de l'agenda de la poésie orte.

Stefan Haenni, né en 1958 à Thoune, a étudié l'histoire de l'art, la psychologie et la pédagogie aux universités de Berne et de Fribourg. Depuis 2009, il vit et travaille en tant qu'auteur et artiste peintre indépendant dans sa ville natale. Haenni a publié de nombreuses histoires policières dans des anthologies thématiques. Les éditions Gmeiner ont publié ses romans policiers "Narrentod", "Scherbenhaufen", "Berner Bärendreck" et "Tellspielopfer" ainsi que les recueils de courts romans policiers "Todlerone" et "Zürihegel".

Ina Haller vit avec sa famille dans le canton d'Argovie, en Suisse. Après avoir obtenu son diplôme d'études secondaires, elle a étudié la géologie. Depuis la naissance de ses trois enfants, elle est "gestionnaire de famille à plein temps" et auteure. Elle publie deux séries policières à succès. En outre, son répertoire comprend des nouvelles, des contes pour enfants et des récits de voyage.

Thomas Kowa (de son vrai nom Thomas Chiandusso) est un écrivain, un scénariste, un slameur de poésie et un producteur de musique. Alors que dans ses thrillers, les gens sont autorisés à mourir diligemment, il n'a pas encore réussi à tuer qui que ce soit dans ses romans comiques absurdes, malgré plusieurs tentatives. Dans sa nouvelle série "Der zarteste Mord, seit es Schokolade gibt" la chocolatière Valérie Ledoux enquête dans les plus beaux endroits de Suisse.

Né en 1973 à Genève, Marc Voltenauer se destinait à être pasteur. Après des études de théologie, il réoriente sa carrière vers la banque puis l’industrie pharmaceutique et écrit son premier roman, Le Dragon du Muveran qui a obtenu le Prix SPG au Salon du livre de Genève.  Ce « polar nordique au cœur des Alpes vaudoises», publié chez Slatkine & Cie en 2016, puis chez Pocket l’année suivante, remporte immédiatement un immense succès, confirmé par Qui a tué Heidi ? (Slatkine & Cie, 2017).  qui a obtenu le prix du « meilleur polar français » des Nouvelles voix du polar. Dans son troisième roman, L’Aigle de sang (2019), paru chez le même éditeur, on retrouve l’inspecteur Auer sur ses terres d’origines suédoises. Ses trois premiers polars ont caracolé en têtes des ventes en Suisse romande. Marc a églament prêté sa plume à la collection jeunesse « Frissons Suisses » de Auzou avec « Taveyanne, la Porte au diable » (2019) et « Le Manoir maudit » (2021) qu’il a coécrit avec son compagnon Benjamin Amiguet. En 2020, il a publié le quatrième volet des aventures de son inspecteur : « Les protégés de Sainte Kinga » !